Un trésor, vous dites? 3/3

« Je n’ai peur de rien. Je sais que Judith va gagner.                                                                          -Eric turquin, expert en tableau ancien

LES « DECOUVREURS », CHEZ EUX A TOULOUSE

-A quand remonte la dernière « expédition » dans le grenier ?                                                       -A ma grand-mère… On l’avait complétement oublié avant d’aller y jeter un œil… Quand je pense qu’on espérait vendre la toile pour rénover la cage d’escalier !                                        -Enfin, c’est étonnant quand même… Je monte dans le grenier, je tombe sur un imposant panneau et j’appelle immédiatement le commissaire-priseur Marc Labarbe. Il le nettoie légèrement et reconnaît là un style caravagesque. Ni une ni deux, Monsieur Turquin est contacté.                                                                                                                                                             –Monsieur Turquin… N’est-ce pas l’expert en peinture ancienne ? Celui qui dit expertiser environ 10 000 toiles par an ? Je n’en reviens toujours pas. Notre tableau fait des émules !   -Oui, tu as entendu Monsieur Turquin dire que notre peinture est la plus belle découverte depuis trente ans en France ! C’est merveilleux ! D’ailleurs, il a évoqué le prix d’une telle œuvre s’il s’agit d’un Caravage… Les zéros me font tourner la tête ! Il pourrait monter jusqu’à 14.107  euros, soit 140 millions d’euros ! Une cage d’escalier…                                           -Attend, ne te réjouis pas trop vite ! Cela fait deux ans que notre huile sur toile est expertisé et Eric Turquin n’est pas reconnu comme un expert attitré de Caravage, même s’il semble lui porter beaucoup d’interêt : je me suis renseignée et il a même organisé une croisière de luxe sur les traces du peintre. Malgré tout, sa voix n’a pas autant de poids que celle des trois officiels du caravagisme : Mina Gregori (92 ans), Gianni Papi et Nicola Spinosa. Leurs avis divergent ! Et en défaveur de Michelangelo Merisi !                                         -Je sais. Mme Gregori trouve l’œuvre très fine et ne dément pas sa qualité mais ne saurait l’attribuer à notre favori, Gianni Papi la pense de la main du flamand et proche de Michelangelo Louis Finson (1580-1617). Il ne reste plus que N.Spinosa pour croire en Caravage… Que c’est compliqué ! Il a été tant copié ! Et surtout, nous ne savons rien de son origine ! Comment a-t-il pu arriver dans le grenier ? Sa taille ne facilite pourtant pas les déplacements !                                                                                                                                                     -C’est vrai qu’on ne sait rien de son histoire du XVIIème au XXIème… Cela fait un grand vide… En tout cas, si la peinture est d’un élève, elle vaudra tout de même quelques 5 millions, ce qui n’est pas négligeable ! Mais c’est plutôt frustrant de ne pas savoir. 140 millions comparé à 5 millions… Cela fait une petite différence !                                                       -J’attends avec impatience ce 7 novembre 2016 ! La toile est à Milan, exposée aux côtés d’un Caravage authentique et de trois Finson. Les experts pourront alors débattre et nous en saurons un peu plus…

caravage-4-bis

[JSC, chronique d’après Le Monde]

*Les 3 experts cités sont bien réels;  encore une fois les dialogues sont fictifs mais le contenu est  vérifié.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s