Mon avis sur le Ban.dō agenda

Ah les agendas… Je pourrais en parler toute la journée… Je passerais sans problème des heures dans de géantes papeteries, au pays des planners et diaries… Et comme nous sommes en début d’années scolaire (enfin presque) et que la fin d’année -et par conséquent la nouvelle année approchent- c’est l’occasion rêvée pour parler des agendas de la marque anglaise Ban Do. C’était l’année dernière, en juillet 2016 lors d’un voyage à Londres… J’avais comme par hasard atterri chez Paperchase (je ne sais absolument pas quelle mouche m’avait piquée ce jour là…) Là-bas, je tombais sur un magnifique agenda rose à fleur! Je n’ai pas pu résister… Comme souvent j’ai craqué. Cela fait donc déjà plus d’un an que je l’utilise, non pas comme agenda mais comme journal intime, carnet de notes, carnet d’inspiration et un tout petit peu comme planificateur  (il est trop beau pour être utilisé comme agenda, il méritait mieux que des exercices notés à la va-vite…). Alors je voulais en discuter avec vous, vous donner mon avis sur la question et quelques conseils aussi.

img_0270.jpg
Utilisés comme carnet de voyage…

Petite précision: ces agendas format A5 sont tous étalés sur 18 mois, d’août à août. C’est un semainier, ainsi sur une double page, l’ensemble de la semaine est visible.

img_0274.jpg
De petits dessins ou doodling réalisés négligemment en cours… Oooops! 

 

L’agenda comprend:

  • une couverture rigide à élastique
  • une feuille de stickers
  • une double page 2017-2018 avec un mini-calendrier pour chaque mois
  • une double page avec les dates anniversaires à ne pas oublier
  • une double page de jours fériés
  • des pages note à la fin
  • un coloriage à la fin de l’agenda
  • une pochette pour glisser tickets de restaurants, de bus, photos, petites notes…

Chaque mois est organisé de la même manière: on commence par une entrée en matière illustrée avec une citation et un petit dessin toujours très coloré. Ensuite vient une double page de calendrier mensuel puis une double page de notes. Défilent ensuite les semaines, jusqu’au mois suivant.

img_0273.jpg
Un papier de bonne qualité, qui convient à l’aquarelle

Ce qui me plaît dans cet agenda:

  • les pages très colorées, très vives qui donnent du pers et mettent de la bonne humeur (ne jamais sous-estimer les effets des couleurs sur notre état d’esprit… Une pointe de rose peut ensoleiller une journée)
  • les illustrations à chaque début de mois qui égayent le planner
  • la fréquence des pages de note: il y a assez de place pour noter tout ce qui nous passe par la tête
  • la reliure cousue (même s’il existe les mêmes en reliure à spirale): je trouve que la reliure cousue offre à la fois solidité et intimité au carnet… Juste un avis personnel.
  • les calendriers mensuels, idéals pour avoir une bonne vue d’ensemble du mois à venir et ne manquer aucun rendez-vous.
  • les stickers assez drôles et joyeux dont je me sers pour les événements vraiment spéciaux
  • la qualité du papier, suffisamment épais pour utiliser indifféremment stylo à encre et aquarelle sans risque de transpercer la page

img_0271.jpg

Ce que j’aime moins:

  • le fait que le samedi et le dimanche se partagent une case: pas assez d’espace pour moi puisque j’utilise cet agenda en tant que journal intime
  • le fait que l’agenda comprenne 18 mois et non 12: j’ai relevé une véritable incohérence à ce niveau, incohérence qui choque véritablement l’amateur de planter que je suis: chaque été, la marque Ban.Dō sort une nouvelle collection d’agenda. Jusque là on est d’accord. Sauf que ces agendas durent 18 mois, soit un an et demi; ainsi quand on arrive en décembre et qu’on achève son agenda, on ne peut en acheter un nouveau sous peine de voir une demie année du nouveau planter inutilisé… Un véritable gâchis! Remarquez, on s’arrange vite en se disant qu’il suffit d’utiliser ces agendas 1 an sur 2… Comme cela, on essaie de nouveaux articles de papeterie et tout le monde est content!

img_0275-2.jpg

Venons-en maintenant à la partie que j’apprécie le plus… Comment personnaliser son agenda/planner? Vous pouvez utiliser différentes techniques et ressorts du scrapbooking pour le customiser et le rendre vraiment personnel…

  • collecter les tickets de bus, les notes de restaurant,
  • coller des photos petit format au gré des pages
  • pensez au making tape pour embellir vos pages ou vos calendriers mensuels
  • réalisez des dessins à l’aquarelle ou des doodles
  • collez des extraits de magazines
  • réalisez des vision boards chaque mois pour donner le ton
  • écrivez de jolies citations en haut des pages
  • Variez les couleurs avec lesquelles vous notez vos rendez-vous, to dit list ou notes

Mais surtout, amusez-vous! Prenez du plaisir à jouer, appréciez ce luxe que nous avons de pouvoir nous poser face à un carnet, muni de stylos, ciseaux, papiers, autocollants et autres, sans nous soucier de rien d’autre que du moment présent (et c’est un plaisir rare, tout le monde n’a pas cette chance…). Appréciez de créer, tout simplement, parce que créer, c’est toujours parler de l’enfance (Jean Genet).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s