Porridge de Pauline

Quand j’ai appelé Pauline, une copine, dimanche denier, je l’ai prise au saut du lit. Il était 10:00 dans son petit studio parisien, et grand temps de se préparer un bon petit-déjeuner. Une grosse journée de travail l’attendait -le quotidien normal de tout prépa- et il lui fallait quelque chose de consistant. Pendant que je…